Nos 9 coups de coeur actuels

Karats


Réf : 119.097.806
Tic, tac, tic, tac... Le temps passe et ne revient pas. Les heures, les jours, les semaines, et les mois. Je suis au refuge depuis juin: faites le compte. Mon horizon? Un mur et des barreaux. Mon exutoire? Une promenade quotidienne et quelques caresses qui m'empêchent de baisser les pattes. Je m'appelle Karats et ces mots sont un S.O.S. De mon passé, peu de choses : une coexistence chaotique avec trop de congénères, pas assez de promenades et d'attention, et au final, la séparation d'un couple qui tourne mal et me conduit au refuge. Le temps passé ici a permis aux humains de me connaitre. Je suis affectueuse au possible; joueuse avec la balle plus que quiconque; je ne tire pas en laisse si on me laisse me défouler avant la balade ; j'écoute bien et suis attentive à ceux et celles qui me donnent leur tendresse. Je sais que les hommes et les femmes sont sensibles au physique : le mien est flatteur! Ma robe ébène et mes yeux en amande sont des atouts majeurs. De plus, je suis un petit gabarit : emmenable partout! Alors, dites-moi... Que fais-je encore là? Cela tient du mystère... Alors oui : je dois être placée en « enfant » unique. Mon manque de socialité est un fait avéré: pas de copains chiens ou chats. Mais cela ne doit pas faire de moi une paria! Bon nombre de chiens sont dans le même cas mais vivent pourtant heureux avec leur amis humains. Au refuge, les bénévoles ne comprennent pas. Ils ont été jusqu'à mettre un joli bandana rouge autour de mon cou pour attirer le regard des visiteurs. Mais rien n'y fait. Les gens passent et ne s'arrêtent pas. Pourtant mes yeux supplient si fort. J'ose croire que ce n'est pas ma race qui est un obstacle. Le temps de « l'amstaff » qui n'est pas un chien de famille est révolu; nous n'en sommes plus là, n'est-ce pas? C'est le maitre qui fait le chien, avant tout. On m'a raconté l'histoire d'une poilue noiraude, comme moi, qui a lancé un jour un S.O.S. Ses mots ont touché un homme qui est venu la chercher. Leur vie, aujourd'hui, est faite d'un amour inconditionnel et d'un bonheur absolu. Alors aujourd'hui, je vais prier de toutes les forces qui me restent. Prier pour que moi aussi, je sois entendue. Je m'appelle Karats et je lance un S.O.S...
Pour Karats, contactez le refuge de Liège.





Réf : 600.000.441
Les rats sont des animaux grégaires qui ont besoin de vivre en communauté. Ils ne sont donc adoptables que par groupe unisexe de deux minimum.
Pour , contactez le refuge de Liège.





Réf : 600.000.442
Les rats sont des animaux grégaires qui ont besoin de vivre en communauté. Ils ne sont donc adoptables que par groupe unisexe de deux minimum.
Pour , contactez le refuge de Liège.


Zyrza


Réf : 600.000.530
Zyrza est une chienne super gentille et affectueuse qui adore les caresses. La raison de sa présence?? La belle a eu des bébés... beh oui, une femelle non stérilisée ça peut avoir des bébés. Mais aujourd'hui, les bébés, c'est fini!! Zyrza est stérilisée, ses bébés ont trouvé une famille, et elle est en pleine forme pour trouver à son tour le bonheur. En plus, en balade, Zyrza est GÉNIALE: elle ne tire pas en laisse, elle ne réagit pas aux autres promeneurs ni aux voitures, elle réagit au croisement de certains congénères s'ils sont trop proches mais sans excès, et ses soigneurs sont tous fous d'elle. Normal... elle sait même faire la belle pour mendier une friandise. On ne connait pas ses ententes avec les autres chiens ni avec les chats, mais Zyrza préférant que ses congénères ne soient pas trop proches lors des balades, on soupçonne la belle d'aspirer à une famille attentionnée qui ne s'occupera que d'elle et sans autres animaux donc. Zyrza s'est occupée d'assez de bébés... maintenant c'est elle qu'il faut cajoler. Plus d'infos : SRPA de Cointe: Rue Bois Saint Gilles, 146 - 4420 Saint-Nicolas Tel: 04 252 96 36 Le refuge est ouvert du lundi au samedi de 13h00 à 17h00 et le dimanche de 10h00 à 14h00 (hors jours fériés). L'adoption est uniquement possible en Belgique.
Pour Zyrza, contactez le refuge de Liège.


Malak


Réf : 600.001.029
Ici au refuge, les bénévoles m'ont surnommé "Malak". En effet, trouvé dans la rue il y a quelques mois, personne ne m'a jamais réclamé. Lors de mon arrivée au refuge, des examens de santé ont été réalisés et il s'est avéré que j'ai une dysplasie des deux hanches. C'est une très mauvaise nouvelle pour moi. Non pas parce que c'est quelque chose de dangereux ou de mortel mais parce que cela va nécessiter deux opérations très coûteuses. Qui voudra encore de moi après cela ? J'ose espérer que quelqu'un quelque part sera touché par mon histoire et m'offrira ma chance. Je n'ai que 2 ans. Tout est encore possible. J'ai encore une très longue et très belle vie qui m'attend, une fois que ce vilain problème de hanche sera réglé. Au refuge, les bénévoles disent de moi que je suis une grosse boule d'amour. Je suis en manque d'affection. Je demande tout le temps des câlins. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils m'ont surnommé "Malak" car Malak signifie "ange" en arabe. Mon entente avec les autres chiens et les chats est à tester. Les membres du refuge ne connaissent pas grand chose de moi étant donné que l'on m'a trouvé mais ils sont tous d'accord sur un point : je ne demande qu'à aimer et à être aimé. Je n'attends plus que cette personne qui sera prête à s'engager dans cette difficile mais tellement belle histoire à mes côtés.
Pour Malak, contactez le refuge de Liège.





Réf : 600.002.097
Bonjour, J'ai été trouvé le 29 janvier 2020. On ne connait donc rien de mon passé.
Pour , contactez le refuge de Liège.





Réf : 600.002.122
J'ai été trouvée le 31 janvier 2020 et je n'ai jamais été réclamée. On ne connait donc rien de mon passé. Je suis stérilisée.
Pour , contactez le refuge de Liège.


Pino


Réf : 600.002.373
Gentil petit lapin, je ne peux me séparer de ma compagne Pan Pan.
Pour Pino, contactez le refuge d'Arlon.


Pan Pan


Réf : 600.002.374
Gentille petite lapine, je ne peux me séparer de mon compagnon Pino.
Pour Pan Pan, contactez le refuge d'Arlon.