Nina

 

Nina
Adoptée au Refuge de Vinalmont le 23/04/2001
Vit chez Eric et Christelle VERKOYEN - THIRY à Ben-Ahin
 
Message du 03/07/2018

Nous venions de perdre notre petit bébé chat - Téo (âgé de 9 mois) - et notre chagrin était si profond...
Nous rentrions chaque soir dans une maison toute vide et tristounette, plus de bruits de clochette ou de jouets pour chat... Eric est alors allé à la SRPA de Vinalmont, "juste pour voir"... Le lendemain, il m'emmenait à Vinalmont pour me présenter cette petite poupette hyper maladroite qui l'avait tant fait rire lors de leur rencontre du jour précédent. Quelle bouille : de magnifiques yeux expressifs "qui en disent trèèèèès longs", un petit chat (elle avait 6 mois environ) magnifique, noir et blanc... Il n'aura pas fallu longtemps pour qu'elle comble notre petit cœur et nous aide à supporter un peu mieux le chagrin lié à la mort de notre Téo. Ses petits yeux "plissés" plongés dans les nôtres, un petit "miou" soutenu par un moteur "ronronnant" et...on a craqué pour notre petite boule de poils ! Malheureusement, notre nouvelle amie allait devoir rentrer dans sa cage au refuge, elle allait être stérilisée avant de venir à la maison... On pouvait venir la chercher 1 semaine plus tard... Ouhhh, ça allait être long, mais bon, c'est pour la bonne cause... La semaine suivante, nous étions de retour à la SRPA où nous attendait notre petite poilue... :-) Haaaaa, nous avons un cadeau pour toi : un prénom ! Tu t'appelleras NINA ma puce. 15 minutes de "miaou" incessants plus tard, tu arrivais dans ta nouvelle maison que tu as visitée à ton aise... Enfin le bruit des clochettes, des jouets, étaient de retour; les "Nina, non !", "Nina, viens ma puce !"; le stress lié aux "elle est où Nina ???", "Nina n'est pas rentrée" (te souviens-tu d'une nuit que tu as passée dehors, couchée sous la haie, alors que nous te cherchions, tout stressés ?)... Tu étais pétillante, sournoise quand même (te souviens-tu aussi que tu montais sur les escaliers passant au-dessus de la porte des wc où tu attendais que quelqu'un passe pour "personnaliser" sa coiffure puis tu filais à l'étage en faisant un petit cri de guerre ? Zara, ta grande sœur Labrador, s'est longtemps souvenue de tes gifles données "juste parce que tu en avais envie")... Pas très câline (il aura fallu une bonne dizaine d'années avant que tu n'acceptes de rester sur notre bras au moins 5 minutes), bagarreuse quand même hein, et surtout gaffeuse... Nous ne comptons plus le nombre de jardinières fleuries que tu as fait tomber des appuis de fenêtres "juste pour voir qui entrait dans la cour", ou encore nous n'oublierons jamais tes fugues sur l'échafaudage longeant la maison ou - mieux encore - tes balades sur le toit... Mon papa n'oubliera probablement jamais non plus tes péripéties nocturnes : te rappelles-tu du ruban "attrape-mouches" pendant au plafond que tu as voulu attraper en sautant de l'armoire. Bien sûr, Nina, ce ruban colle... Tu as démarré - effrayée par ce truc accroché à tes poils - tu es montée à l'étage où tu es passée sur le lit de mes parents (enfin, plutôt sur mon papa qui dormait) pour y déposer ce ruban... Mon dieu, ce que nous avons pu en rire ! (mon papa, un peu moins...)... Tu nous auras fait (et tu nous fais toujours) rire, tu nous as tellement apporté : tant d'amour (à ta façon), de bonheur, de jolis moments... Tu as 17 ans 1/2 ma Nina, tu es devenue plus câline (à moins que ce soit dû à ton arthrose qui t'empêche de ficher le camp quand on veut te prendre pour te faire des câlins :-) ), plus calme... Puisses-tu encore profiter de la vie looooongtemps et continuer à nous apporter notre dose d'amour/"ronrons"/"mious"/rire-sourire quotidienne... Nous te le disons très souvent ma poulette mais nous t'aimons "GROS COMME ÇA" !!!