Dossiers du service Inspections
Cheval mort de faim dans une exploitation agricole
Dossier n°:  12007659      (publié le   15/02/2012)


A la demande du SPF bien-être des animaux et de l'AFSCA, nous nous sommes rendus dans une exploitation agricole de La Clouse près d'Aubel le 15 février 2012. Nous avions pour mission de prendre en charge un cheval saisi dans cette "ferme". Nous avions d'ailleurs réquisitionné un transporteur pour emmener l'animal.

Malheureusement, une fois arrivés sur place, nous avons constaté la tristesse de la situation: le cheval, extrêmement maigre, était dans un pré en face de la ferme et ne disposait d'aucun abri. Il pataugeaut dans un terrain boueux dépourvu de la moindre surface sèche où se reposer.

Lorsque nous nous sommes approchés de lui afin de lui passer un licol, la chose ne fut pas trop aisée étant donné qu'il n'avait jamais été manipulé. Finalement nous avons pu le sortir de son terrain marécageux mais il était hélas trop faible pour pouvoir monter la rampe du camion.

Le cheval s'est alors "jeté à terre" et il a mis plusieurs minutes avant de pouvoir un peu récupérer et se redresser. Son transport s'avérait impossible au moins dans l'immédiat.

Nous avons alors visité les installations afin de chercher un moyen de le laisser sur place, de le nourrir, et d'attendre qu'il aille mieux avant de retenter un déplacement. Malheureusement, il s'est avéré qu'aucun espace n'était apte à l'héberger dans des conditions satisfaisantes. Pire, nous avons découvert que tous les bovins vivaient dans les mêmes conditions : sans abri et dans un véritable marécage.

Nous avons au cours de la visite trouvé plusieurs animaux morts et certains bovins en très mauvais état de santé.

Vu la gestion catastrophique de cette exploitation, le SPF en accord avec l'AFSCA a imposé la vente dans les 3 semaines de la majeure partie du cheptel. L'exploitant pourra conserver une vingtaine de bêtes qui seront placées sous haute surveillance de l'AFSCA.

Le vétérinaire de l'exploitant a été réquisitionné par le SPF pour constater le triste état du cheval et pratiquer son euthanasie.

La vente d'une partie du cheptel est destinée à permettre à l'exploitant d'entretenir correctement les bêtes qui resteront. A défaut la totalité du troupeau sera saisie.


SRPA asbl
Service Inspections











    

    

    

    

    

    

    

Aidez votre SRPA à poursuivre ses actions !
   devenez membre de la SRPA         legs testamentaires   
faites un ordre permanent   devenez bénévole (volontaire)