Dossiers du service Inspections
Modification des conditions de détention de deux chiens à Waremme
Dossier n°:  11007554      (publié le   21/05/2012)


Une plainte est parvenue à nos services via le formulaire du site www.srpa.net le 22 décembre 2011. Le plaignant qui souhaitait garder l'anonymat signalait des chiens toujours dehors, sans abris et hurlant en permanence dans un jardin à Waremme.

Une première visite d'une équipe d'inspecteurs a eu lieu le 27 décembre. Sur place se trouvaient effectivement trois chiens: un berger, un husky et un croisé. Les deux premiers étaient correctement identifiés et il a été demandé au propriétaire de faire identifier le croisé afin d'être en ordre avec la législation en matière d'identifications.

Lors de cette visite, les 3 chiens étaient à l'intérieur et leur maîtresse nous a affirmé qu'ils ne sortaient "que pour faire leurs besoins, ou alors seulement par beau temps". Elle a ajouté que lors de ces sorties elle devait les attacher, au moins les deux grands, car les clôtures n'étant pas suffisantes, ils divagaient trop souvent sur la voie publique et elle avait déjà reçu des remarques de la police à ce sujet.

La dame ayant signalé également qu'elle ne souhaitait pas les laisser attachés, il lui a été vivement conseillé de refaire sa clôture et surtout de placer un abri conforme si les chiens restent dehors fréquement.

Début février une équipe s'est rendue sur place et a constaté que les chiens étaient dehors (photos) et qu'aucun abri n'avait été édifié. Nos inspecteurs ont vu la dame qui a déclaré s'être procuré des palettes, qu'elle leur a montrées, afin de construire une niche le week-end prochain, en même temps que de réparer les clôtures.

Une quinzaine de jours plus tard, une autre équipe est repassée sur place et a constaté qu'un semblant de niche avait été bricolée mais que les chiens étaient toujours attaché assez court et que les clôtures n'étaient toujours pas réparées.

Nous avons remis la pression sur la dame afin que la niche soit améliorée et que les clôtures soient refaites afin que les chiens ne soient plus attaché dans le jardin.

Fin mars nous sommes repassés et avons trouvé les clôtures réparées. Les chiens étaient en liberté dans le jardin et disposaient d'une niche plus correcte. Nous avons juste demandé à la dame de retirer les restes de vitrages (verres cassés, clous, ...) qui se trouvaient dans le jardin afin d'éviter que les chiens ne se blessent.

Le récit de ce dossier, bien loin d'être unique [pour rappel nous n'avaons pas les moyens nécessaires pour raconter sur le site et dans la revue toutes les intervetions de nos inspecteurs] nous donne l'occasion de rappeler que le but de nos inspections est avant tout le bien-être des animaux. Nos inspecteurs n'hésitent pas à passer et re-re-passer chez des personnes pour faire changer les choses. Les saisies, parfois spectaculaires et médiatisées, sont pour nous des constats d'échec, notre volonté n'étant assurément pas de saisir un maximum d'animaux pour remplir nos chenils ou pour les euthanasier !


SRPA asbl
Fabrice Renard,
Inspecteur principal











    

Aidez votre SRPA à poursuivre ses actions !
   devenez membre de la SRPA         legs testamentaires   
faites un ordre permanent   devenez bénévole (volontaire)